Non classé

Application social dating

Du virtuel au réel

Le Dating

Vous connaissez le dating ? C’est la façon anglo-saxonne de désigner la rencontre. Le concept fourre tout pour désigner globalement la drague. Des sites de rencontres, vous en connaissez forcément: il en existe une myriade sur le web et ceci depuis même l’invention du web.

Le social

Plus tardivement, le social le concept du social web est apparu avec bien évidemment le réseau social incontournable qu’est Facebook. De la drague à l’amitié en quelque sort, garder un lien avec les siens et partager la moindre activité de sa vie sociale avec sa tribu. Alors pourquoi donc ne pas faire des passerelles entre ces deux mondes ?

Le social Dating

Voilà donc que quelques startup novatrices ont décidé de se lancer sur le créneau du social dating. Partant du constat simple que plus on était virtuellement connecté et moins on sortait, il convenait donc d’inverser la tendance quelque peu “no life”: faire des contacts virtuels: rien de plus simple. Un simple click.. mais comment donc pouvoir sortir à Paris ce soir alors qu’aucun de vos contacts (réel ou virtuel), n’éprouve une envie de sortir ?

Toot Sweet, une appli pour des rencontres réelles

Cette application sélectionne pour vous des événements à proximité susceptibles de provoquer des rencontres. En effet les utilisateurs de Toot Sweet partagent la même envie de rencontres et sont donc conviés à se retrouver ensemble dans un endroit précis à une date précise. Et ce n’est pas forcément un truc pour célibataires ou des plans d’un soir: les utilisateurs ont des profils très variés. Vous trouverez forcément chaussure à votre pied.

Toot Sweet, le fonctionnement

C’est exclusivement une application pour smartphones qui notifie en temps réel d’un événement à venir. une soirée Salsa par exemple. Vous pouvez postuler à cet évenement et vous verrez les autres membres ayant eu la même idée de rencontre à paris ce soir. Il ne vous reste plus qu’à chatter avec eux avant de les retrouver physiquement à la soirée en question. Simple, mais il fallait y penser.

 

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer